Accueil > BLOG > Réglementation thermique en rénovation

Réglementation thermique en rénovation

samedi 27 juillet 2013

En rénovation, il y a lieu de respecter la réglementation thermique dite RT existant précisée par l’arrête du 3 mai 1977. Celle-ci exige, qu’en cas de rénovation, le respect de caractéristiques thermiques minimum de matériau et d’efficacité énergétique minimum d’équipements.
Que ceux-ci soient une chaudière à condensation, ou une pompe à chaleur, …, chaque équipement à mettre en œuvre doit être dotée d’une valeur ajoutée minimum

> Lien vers l’Arrêté du 3 Mai 2007.

Pour aller plus loin dans les économies d’énergie, il y a lieu de s’orienter vers la rénovation BBC, c’est-à-dire « basse consommation ». Pour cela, il faut viser le niveau BBC quasiment du neuf et appliquer les mêmes exigences RT 2012 que pour le neuf.
Le niveau BBC pour la rénovation est régi aujourd’hui pat le label BBC-Effinergie rénovation. Celui-ci impose de ne pas dépasser 80 kWh(ep)/m2.an en moyenne en France. Le niveau de consommation oscille ainsi de 64 à 104 80 kWh(ep)/m2.an

> Lien vers le site Effinergie.

Les calculs sont faits en utilisant la méthode TH-CE Ex qui est celle de la réglementation Thermique des bâtiments existants. Cette limitation de 80 kWh(ep)/m2.an s’exprime en « énergie primaire » et en « m2 de Surface Hors Œuvre » net au sens de la Réglementation Thermique
En rénovation en maison individuelle, le niveau basse consommation peut être atteint avec les mêmes objectifs que pour le neuf à la fois sur l’enveloppe, son étanchéité, la ventilation, que sur les équipements de chauffage. En rénovation dans l’habitat collectif, la rénovation BBC est plus complexe du fait de l’occupation partagée de l’immeuble.

Une chronique d’XPAIR très intéressante sur le sujet vous donnera une « méthode simple pour rénover BBC »

Enfin donnons quelques conseils pour obtenir le niveau BBC en rénovation dans l’habitat :

MURS ET PAROIS OPAQUES :

  • Murs : 3.2 à 6 m2°C/W
  • Toiture : 5 à 8 m2°C/W
  • Sol : 2 à 4 m2°C/W
  • Ponts thermiques : très très faibles

ETANCHEITE à L’AIR

  • Deux tests à réaliser, l’un intermédiaire recommandé et l’autre obligatoire en fin de chantier
  • Valeur recommandées : Q4Pa-Surf inf. ou égal 0.8 m3/h/m2 et si possible à 0.3 en maison individuelle et Q4Pa-Surf inf. ou égal 1.3 m3/h/m2 et si possible à 0.5 en habitation collective

FENETRES ET PORTES FENETRES

  • Uw/Ujn 1.7 à 0.7 m2°C/W
  • Facteur solaire Sw 0.1 à 0.5
  • Transmission lumineuse : 0.5 à 0.7
  • Occultation : obligatoires
  • Protection solaire : obligatoire pour le confort d’été

VENTILATION

  • Ventilateur basse consommation
  • VMC hygro B ou double-flux avec rendement de récup supérieur ou égal à 80%
  • Inertie et ventilation nocturne à favoriser
  • ventilation nocturne recommandée pour le confort d’été.

APPAREILS DE CHAUFFAGE

  • Electricité : pompe à chaleur avec COP nominal supérieur à 4 ou 3.5 en fonction de la source froide
  • Gaz ou fioul : chaudière à condensation
  • Bois : Chaudière bois automatique classe 3 ou poêle indépendant avec prise d’air extérieure
  • Réseau de chaleur : avec 50% d’énergie renouvelables ou en mode cogénération

EAU CHAUDE SANITAIRE

  • Chauffe-eau thermodynamique avec COP nominal supérieur ou égal à 2.5
  • Chauffe-eau solaire avec appoint électrique ou appoint eau chaude selon la source d’énergie (Couverture du CESI : 50%).
SPIP | Se connecter | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0