Accueil > FAQ > Quel est ce nouveau coefficient B Bio de « besoins bioclimatiques » (...)

Quel est ce nouveau coefficient B Bio de « besoins bioclimatiques » ?

samedi 27 juillet 2013

Ce nouvel indicateur B Bio, indépendant de l’énergie utilisée, qualifie la bonne conception du projet, en quelque sorte sa performance durable. Concernant les trois usages énergétiques « chauffage/ refroidissement/ éclairage », cet indicateur est particulièrement intéressant à faire valoir dès les esquisses du projet et à vérifier avant le dépôt du permis de construire. Via le coefficient B Bio, on officialise enfin le travail en équipe pluridisciplinaire des architectes, économistes et thermiciens ! Voilà, pour nous, une autre répercussion essentielle de la RT 2012 pour toujours mieux concevoir. Evidemment cette exigence ne sera réellement opérante, donc pertinente, que si l’exigence maximale proposée s’avère bien calée, ni trop laxiste ni trop contraignante, ce qui reste à vérifier… Attention, la bonne conception attendue dépend directement du niveau exigé sur ce nouvel indicateur !
Consommations maximales : l’exigence énergétique visée C max, toujours exprimée en énergie primaire est de 50 kWhep /m²/an en valeur « nominale », comme pour l’actuel label BBC Effinergie. Attention toutefois, cette cible est d’une part calculée avec de nouvelles règles Th, et d’autre part modulée différemment. A prestations équivalentes, les résultats selon les peuvent s’écarter suivant les situations
En plus des modulations déjà appliquées pour le label BBC Effinergie, relatives à la zone climatique et l’altitude, de nouvelles corrections du « droit à consommer » sont introduites : type de bâtiment et catégorie, surface, émissions de gaz à effet de serre.

© XPair.com | Mentions légales